SMS de ~Toshirooo~ à Aarold le 08/03/2015 à 1h08

Pour couvrir le coût d'installation d'un nouveau système de climatisation, le plus gros aéroport du Venezuela fait payer aux voyageurs l'air qu'ils respirent. La taxe lui permettrait aussi de réduire sa dette envers certaines compagnies aériennes.

Après les bagages, c'est l'air qui devient payant. Les passagers des vols en partance de l'aéroport de Maiquetía devront désormais s'acquitter d'une taxe supplémentaire de 127 bolivars, soit 20 dollars ou 15 euros environ, pour l'air qu'ils respirent, révèle CNN .

La somme récoltée servirait à couvrir le coût d'installation d'un nouveau système de climatisation. Ce dernier utiliserait l'ozone pour purifier l'air et «éliminer les contaminants», protégeant ainsi la santé des voyageurs. Le système serait une «première en Amérique du sud et dans les Caraïbes», revendique l'aéroportvénézuélien.

~Toshirooo~, il y a 3 ans.
@gg

Genre bientôt on va avoir une taxe pour payer l'air qu'on respire t'sais 😥

~Toshirooo~, il y a 3 ans.

C'est abusé ça.

Aarold, il y a 3 ans.

Grave

~Toshirooo~, il y a 3 ans.

Participe à cette conversation